Le jeu de Mlle Lenormand



Marie Anne Adélaïde Lenormand fut une figure majeure du monde de la voyance à la fin du XVIIIe siècle. Elle voit le jour en 1772, entourée d’un père exerçant le métier de drapier et d’une mère qui élève avec attention ses enfants.

Elle débute sa scolarité à l’abbaye Royale des Dames Bénédictines d’Alençon, et s’y fait vite remarquer par les religieuses, qui voient d’un mauvais œil cette gamine de 7 ans prédire avec succès des événements qui touchent ses petites camarades.

Quelques années plus tard, Marie Anne monte dans la capitale, déjà précédée par une réputation d’excellente cartomancienne, et se perfectionne dans l’étude de diverses techniques de divination.

Considérée comme une intrigante par certains, elle était aussi une femme intelligente qui a su mettre en avant ses talents divinatoires et s’attirer ainsi une clientèle issue de la bourgeoisie parisienne.
Robespierre, Marat, Joséphine de Beauharnais et Napoléon sont stupéfaits par ses prédictions et fréquentent assidûment son cabinet installé rue de Tournon à Paris.

Qualifiée de marginale et d’originale, mademoiselle Lenormand avait une âme d’artiste et se passionnait pour la musique et la peinture.

Marie Anne, surnommée "la sibylle des salon" , s’est éteinte fortunée mais sans enfant en 1843, laissant derrière elle la rédaction d’une quinzaine d’ouvrages et surtout l’héritage de son expérience en matière de cartomancie.



Cliquez ici pour acheter Le Jeu Lenormand de Carta Mundi à 3€